Rémy – Comme à l’ancienne ft. Mac Tyer

Retrouvez les autres vidéos de:

« « Comme à l’ancienne » disponible sur : https://Remy.lnk.to/CommeAlAncienne
Abonne-toi à la chaîne → http://po.st/RemyVEVO
Composé par MohandLaRealDeMadrid
Réalisé par DAYMOLITION

Rémy en 1ère partie du concert de Mac Tyer au Bataclan/Paris le 1er Décembre → http://po.st/RemyBataclan

Retrouvez Rémy sur :
Facebook : https://www.facebook.com/Cestremy/
Twitter: https://twitter.com/cestremy
Instagram : https://www.instagram.com/cestremy/
Snapchat: https://www.snapchat.com/add/Rems93300

Music video by Rémy performing Comme à l’ancienne. (C) 2017 Def Jam Recordings France »

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (41)

  1. Vécu de poissard, soleil sur l'allée, choqué sur le pare-choc des BACeux
    P'tit reuf déserte les terrains de jeux il préfère les terrains de beuh
    On a commencé, bas en bas des bats
    Grave à l'ancienne comme Cléopâtre
    P'tit délit, menotté au poste
    Depuis tu manges les pâtes t'as d'jà quelques bracos en poche
    Brava durs comme la roche depuis qu'tu casses la barre sous le porche
    Ça fait chelou j'vois les grands vieillir, les p'tits grandir
    J'viens vraiment d'la rue j'ai pas besoin d'te dire "Chez moi ça tire !"
    Eh, parlons peu mais bien, tu m'as bien aimé
    S'pèce de folle, tu sais pas qu'j'ai pas un rond et qu'j'viens d'Aubervilliers
    Grosse paire de Requins pour saigner l'pavé
    Lacets dans les mains, j'avais oublié, tu sors de GAV
    Coucher d'soleil sur la tess pas sur la péninsule
    P'tit à p'tit j'me rends compte que plus j'prends du recul et moins j'recule
    Ouais, et moins j'suis dans la rue comme un 6-6
    Si y'a plus d'couteau coupe plaquette à la main ou prends un ciseau
    On veut prendre un aller simple pour Pattaya
    T'as pétard au gros si t'as pas brassé tu peux pas tailler
    Et les anciens parlent de tout au bar-tabac
    À côté du coiffeur d'la tess toujours très bien rasé, taillé
    Eh, on veut des thunes ma gueule
    C'est pour mes frères au chtar qui veulent s'en sortir comme Michael
    Qu'ont les mains dans la merde, mains écorchées suite aux arrachés
    T'es au tel, tu tiens pas ton sac, deux p'tits vont prendre leur billet
    Partout on s'est pavané en Twingo ou grosse location
    J'représente toutes les cités d'France un peu comme Daymolition
    Eh, à deux trois sur un scoot, à trois quatre sur un ter'
    Dans nos quartiers les opposés s'attirent et laissent du sang par terre
    Moi j'ai fait pleurer ma mère, et j'suis même devenu mon pire ennemi
    J'suis fier, j'perdrais pas mes couilles dans ta tess pourtant j'm'appelle Rémy
    Trop d'fierté dans nos rues, pas vraiment d'place pour les sourires
    Tu t'enfermes dans ta zik, t'allumes ton oin-j et tu r'penses aux souvenirs
    Je montre rien comme Yagami, sentiments enterrés
    Comme Dollaks crache sur le schmit s'il veut te frapper menotté
    La rue nous a pas fait d'cadeau, poto on a tout vu
    Et à tout va, c'est là qu'tu vois qu'le diable s'cache dans un beau cavu
    J'retournerai pas ma veste, j'ai déjà du mal à la fermer
    Mais bon on sait qu'y'a pire, c'est pour tous mes soldats enfermés
    Mélancolique dans mes sons, pourtant souriant en vrai
    Me prends pas pour une re-sta, j'fais que du rap mon reu-fré
    La vie est courte, faut aller vite, lève ton grand frère qui dort
    Qu'il rejoigne le bord, sorte de la merde la mif', passe les rapports
    Peu d'frères en costard-cravate, on a galéré dans l'bat
    Comme tous les p'tits d'Auber, Rémy écoutait Socrate

  2. Parole
    Y'a que celui de Rémy que je trouve particulierement lourd de ouf
    [Couplet 1 : Rémy]
    Vécu de poissard, soleil sur l'allée, choqué sur le pare-choc des BACeux
    P'tit reuf déserte les terrains de jeux il préfère les terrains de beuh
    On a commencé, bas en bas des bats
    Grave à l'ancienne comme Cléopâtre
    P'tit délit, menotté au poste
    Depuis tu manges les pâtes t'as d'jà quelques bracos en poche
    Brava durs comme la roche depuis qu'tu casses la barre sous le porche
    Ça fait chelou j'vois les grands vieillir, les p'tits grandir
    J'viens vraiment d'la rue j'ai pas besoin d'te dire "Chez moi ça tire !"
    Eh, parlons peu mais bien, tu m'as bien aimé
    S'pèce de folle, tu sais pas qu'j'ai pas un rond et qu'j'viens d'Aubervilliers
    Grosse paire de Requins pour saigner l'pavé
    Lacets dans les mains, j'avais oublié, tu sors de GAV
    Coucher d'soleil sur la tess pas sur la péninsule
    P'tit à p'tit j'me rends compte que plus j'prends du recul et moins j'recule
    Ouais, et moins j'suis dans la rue comme un 6-6
    Si y'a plus d'couteau coupe plaquette à la main ou prends un ciseau
    On veut prendre un aller simple pour Pattaya
    T'as pétard au gros si t'as pas brassé tu peux pas tailler
    Et les anciens parlent de tout au bar-tabac
    À côté du coiffeur d'la tess toujours très bien rasé, taillé
    Eh, on veut des thunes ma gueule
    C'est pour mes frères au chtar qui veulent s'en sortir comme Michael
    Qu'ont les mains dans la merde, mains écorchées suite aux arrachés
    T'es au tel, tu tiens pas ton sac, deux p'tits vont prendre leur billet
    Partout on s'est pavané en Twingo ou grosse location
    J'représente toutes les cités d'France un peu comme Daymolition
    Eh, à deux trois sur un scoot, à trois quatre sur un ter'
    Dans nos quartiers les opposés s'attirent et laissent du sang par terre
    Moi j'ai fait pleurer ma mère, et j'suis même devenu mon pire ennemi
    J'suis fier, j'perdrais pas mes couilles dans ta tess pourtant j'm'appelle Rémy
    Trop d'fierté dans nos rues, pas vraiment d'place pour les sourires
    Tu t'enfermes dans ta zik, t'allumes ton oin-j et tu r'penses aux souvenirs
    Je montre rien comme Yagami, sentiments enterrés
    Comme Dollaks crache sur le schmit s'il veut te frapper menotté
    La rue nous a pas fait d'cadeau, poto on a tout vu
    Et à tout va, c'est là qu'tu vois qu'le diable s'cache dans un beau cavu
    J'retournerai pas ma veste, j'ai déjà du mal à la fermer
    Mais bon on sait qu'y'a pire, c'est pour tous mes soldats enfermés
    Mélancolique dans mes sons, pourtant souriant en vrai
    Me prends pas pour une re-sta, j'fais que du rap mon reu-fré
    La vie est courte, faut aller vite, lève ton grand frère qui dort
    Qu'il rejoigne le bord, sorte de la merde la mif', passe les rapports
    Peu d'frères en costard-cravate, on a galéré dans l'bat
    Comme tous les p'tits d'Auber, Rémy écoutait Socrate

LEAVE YOUR COMMENT