Médine – Trash Talking (Official Video)

Écoutez son nouvel album « Storyteller » : https://Believe.lnk.to/Storyteller
Date supplémentaire au Bataclan le 19 octobre : http://bit.ly/MedineBataclan-191018
Abonne-toi à la chaîne de Medine : http://bit.ly/MedineYoutube

Découvre l’album « Protest Song »: https://songwhip.com/album/medine/protest-song

📱 Médine sur les réseaux sociaux :
Facebook : http://www.facebook.com/MEDINRECORDS
Twitter : http://twitter.com/Medinrecords
Instagram : http://instagram.com/medine_officiel
Itunes : http://po.st/MedineItunes
Deezer : http://po.st/MedineDeezer
Spotify : http://po.st/MedineSpotify
Site officiel : http://www.din-records.com
——————————————————
Music video by Médine. (C) 2012 Din Records // Because Music

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (23)

  1. Bienvenue au bal des débatteurs
    J'lache une balle aux déblateurs
    Médine frappe le clavier avec des backs et deux batteurs
    J'donne c'que le maccadam adore
    Réveille les macchabées de la mort
    Comment bien faire le tri dans ce paquet d'amateurs
    Trash Talking
    J'ai le dirty langage
    Si ma bouche parle mal c'est que mon coeur s'y engage
    Grand tribun de la tribu urbaine
    Orateur à la tribune du Game
    Mes mots emmènent au drame comme les maux de Mohamed Merah
    Chaque fois je crache mon coeur et qui le reniera?
    Donc j'barre la route au diable comme un Joumou'a de la rue Myrha
    Où sont-ils tous? Ils font tous dans le jeunisme
    Moi j'serais toujours à la mode leur pochette auront jauni
    Pa-pa-passe moi une petite idée j'ten fais du grand son
    Sache que même les plus petits hommes projettent de grandes ombres
    Médine c'est presque l'anagramme d'Eminem avec Proof sans D-12
    J'envoie des prods heavy weight (Yeah)
    J'apprend à écrire à ton rappeur préféré
    Car même les grands navigateurs ne savent pas toujours nager (Yes)
    2013, que les zoulous se rasent la boule
    Pour le retour de la panthère, attitude de Ra's al Ghul
    Bai-bai-baisse les yeux qu'on me présente le speaker
    J'arrive en rappel dans l'octogone sur la tête à Bruce Buffer
    Où sont leur arguments, que des phrases insensées?
    Avec l'auriculaire, j'pourrais sonder le fond de leurs penséees
    On a la même discipline, pas le même game
    Sur l'échiquier, certains jouent aux dames, quand d'autres aux échecs
    Donne ma bouche à ton calibre
    Si tu veux faire parler la poudre
    Si tu veux faire chanter la foudre
    J'donne un cours de vocalises
    Parce que verbale est la joute
    J' viens faire plier leurs genoux
    Si tu joues à saute-mouton
    Cherche pas le fair-play chez les loups (Woh)
    A coups de langue, je les enterre comme à coups de pelle
    Sans qu'tu l'entendes, ma voix bourdonne
    Dans ta tête comme un acouphène, comme un acte obscène
    Je les obsède, et me libère comme on lâche des chaines
    Accouchée dans la douleur
    J'suis coulé dans le même moule que Kool Shen
    De moi tu te rappelais plus
    Tu croyais que j' rappais plus, j'ai repeuplé la rue
    J' suis le poids lourd qui bouge comme un poids plume
    Rap de trentenaire de N.E.R.D qui aime ça
    J 'ai fusionné la kassosserie de base et l' Inteligencia
    2013: je viens pour dresser tous ces clowns
    Keum écoute le wouzou car je vous graisse à l' huile de coude
    T-t-t-trace ta route, j'arrives en deux-roues, te déroute
    J'ai la plastique de Mickey Rourke, avec le groove de The Roots
    Leur carrière est entourée par la laideur
    J' annonce le prix de la qualité, par la solitude du leader
    En, ligue des ombres, points fermés sur les écussons
    Moi je clash pas, je menace car ça vaut mieux que l'exécution
    Comment séparer le bon grain de l'ivraie
    Dans une époque où la non-qualité est désormais subventionnée
    J'annonce l'expiation de leur misérabilisme
    Par le feu purificateur qui émane de ma bouche
    Nous sommes la parole dure
    Les douaniers de la poésie
    Garant de la noble écriture
    Venu sonner la fin de la récréation
    Que les cancres retournent à leurs pupitres et leurs livres
    Qu'ils méditent leurs pêchés et demandent pardon
    Pour une décennie de niaivreries
    J'en fais le serment:
    Leur sang sèchera plus vite que mon encre

LEAVE YOUR COMMENT