Lefa – Derniers réglages (Audio)

‘Derniers réglages’ extrait de l’EP ‘Next album est dans mon phone’ de LEFA : https://Lefa.lnk.to/NextAlbumID
Prod by MKL / LEFA
—————-
Abonne-toi dès maintenant à la chaine OFFICIELLE de LEFA : https://www.youtube.com/channel/UCnKCBjL2VJipAhyz6n2AeOg?sub_confirmation=1
—————-
Retrouve Lefa sur :
Facebook : https://www.facebook.com/LEFAauthentique
Twitter : https://twitter.com/LEFAauthentique
Instagram : https://www.instagram.com/lefaauthentique

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (35)

  1. Des bouches à nourrir, pas l'choix, j'dois tout plier
    Le building est en chantier, j'arrive outillé
    On m'a dit "tu cherches le succès, continue, t'y es"
    Quand t'entends les inconnus te dire "tu m'as oublié"
    Pour l'instant, tudo bem, prestation j'en rate pas une
    Toujours pas sous cocaïne ou protection d'un caïd
    Le son tourne dans les Cayenne (Cayenne) et dans les Clio
    Dans le binks, dans les paillettes, chez les dealers et les clients
    Pas b'soin d'lire le dépliant, t'inquiète pas, tout est clair
    Je suis l'nouveau proprio, j'ai déjà l'double des clefs
    Le respect, ça se force, puis, un jour, ça se perd
    Tu t'fais bouger par un p'tit, toi, t'as l'âge de son père
    C'est comme ça, l'game est sans cœur, c'est toujours l'même procédé
    Un peu d'light et les suckers t'foncent dessus comme des possédés
    J'm'y suis fait, c'est l'humain, j'pense pas qu'il changera d'si tôt
    Non, il passe les premiers mois d'sa vie à téter, donc rien d'étonnant
    Impossible d'être numéro un sans écraser les autres, on
    N'a toujours pas croisé d'roi qu'acceptait d'partager son trône
    Ne joue pas l'justicier, l'dernier est mort juste ici
    Personne le pleure, il est sous terre, couvert d'engrais et d'pesticides
    Retrouve-moi tard dans la night, j'travaille sur les derniers réglages
    Quand l'building s'ra fini, j'm'installerai au dernier étage
    J'ai r'péré des envieux comploter sur oi-m à trois heures
    J'les ai vus venir de loin, comme des keufs déguisés en casseurs
    Les idées sont noires, j'ai fait sauter tout l'éclairage
    Si tu m'cherches, j'te conseille d'envoyer des drones en repérage
    J'ai cramé des envieux comploter sur oi-m à trois heures
    Y en a qui jettent l'œil mais, là, c'est plus des yeux, c'est des tasers
    De quelle couleur s'ra l'album?
    Pose pas d'question, j'envoie l'poison
    M'enferme pas dans un délire, j'suis du genre à péter les cloisons
    Attitude sur les to-ph' et dans les clips
    M'en veux pas si j'flambe un peu, tellement d'trophées dans l'équipe
    J'suis dans l'cockpit aux commandes, quelques rageux dans la soute
    Ils crèveront la gorge sèche à force de cracher dans la soupe
    C'est déjà la saison quatre, putain, ça passe tellement vite
    Depuis l'premier épisode, j'ai toujours la même envie
    L'objectif, c'est d'tout baiser
    J'suis pas l'seul à penser qu'j'le mérite
    Cette fois si la capote craque
    J'déclare tous mes gosses à la mairie
    La première fois, j'ai rien dit
    Combien d'entre eux ont tout pris d'moi?
    Ils connaissent mes medleys par cœur, ils l'diront jamais publiquement
    J'suis dans l'four, j'prépare la suite, sur la table, y a cinq assiettes
    J'assume tout solo, j'dois r'connaître que c'était plus simple à sept
    Rumeurs de séparation, j'te l'dirai quand ce s'ra vrai
    J'ai pas encore fini l'jeu, j'arrêterai quand ce sera fait
    Retrouve-moi tard dans la night, j'travaille sur les derniers réglages
    Quand l'building s'ra fini, j'm'installerai au dernier étage
    J'ai r'péré des envieux comploter sur oi-m à trois heures
    J'les ai vus venir de loin, comme des keufs déguisés en casseurs
    Les idées sont noires, j'ai fait sauter tout l'éclairage
    Si tu m'cherches, j'te conseille d'envoyer des drones en repérage
    J'ai cramé des envieux comploter sur oi-m à trois heures
    Y en a qui jettent l'œil, mais là c'est plus des yeux, c'est des tasers
    Yo yo, c'est qu'une remise en forme
    Ouais, Next Album est dans mon phone, ouais

LEAVE YOUR COMMENT