INSTRU Guizmo – Bigflo & Oli « Pas du même monde » / Y&W

Site Y&W ➡️ www.Y-et-W.com

Albums disponibles en stream et download :
« Normal « ➡️ http://smarturl.it/GuizmoNormal
« La Banquise »➡️ http://smarturl.it/GuizmoLaBanquise
« C’est Tout » ➡️ http://smarturl.it/GuizmoCestTout
« Dans ma ruche » ➡️ http://smarturl.it/GuizmoDansMaRuche
« #GPG »➡️ http://smarturl.it/GuizmoGPG
« Amicalement vôtre » ➡️ http://smarturl.it/Guizmo-Amicalement
« Renard » ➡️ http://smarturl.it/GuizmoRenard
« GPG 2″ ➡️ https://y-w.lnk.to/GPG2/
La Compil’ « Y&W » ➡️ http://smarturl.it/Y-WLAlbum

Coffret exclu Fnac 2CD+Bob+Bracelet ➡️ http://bit.ly/GuizmoCoffretGPG2
Coffret collector exclusif Fnac CD+Bob+Bracelet ➡️ http://smarturl.it/RenardCoffret
Coffret (cd livret poster 24 pages + bob réversible) ➡️ https://bit.ly/2vQMWGp

Abonne-toi ici http://po.st/GUIZMOFFICIEL pour être le premier à voir mes nouvelles vidéos!

Facebook : https://www.facebook.com/GuizmoYetW
Twitter : https://twitter.com/GuizLaBanquise
Instagram : http://instagram.com/guizmolabanquise
T-shirts GUIZMO et Y&W :
Y & W : http://y-et-w.com/

Merci encore de votre soutien.
Je vous kiffe mes renards !
Guiz’ Y&W.

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (44)

  1. Hey Guiz, faut qu'tu ralentisses, faut qu't'arrêtes la tise
    Trop d'weed, j'te l'dis, t'es plus trop attentif
    Faudrait qu'tu lâches le biz' même si t'as pas l'envie
    Que t'arrêtes d'avoir la haine quand les keufs passent en ville
    Relève toi, faut pas qu'tu coules comme Atlantide
    Et tard le soir, j'vois qu'ça va pas seul sur ta banquise
    Et non, t'as pas menti mais arrête c'est bon
    Même si être comme ces cons, je sais bien qu'c'est ta hantise
    Y'a tous ces fans qui sont là pour toi qui t’applaudissent
    De l'amour de l'espoir, nous c'est ça qu'on deale
    Et ton inspi' s'remplit seulement quand le flacon s'vide
    De toute façon, tu t'en bats les couilles, t'écoutes pas c'qu'on t'dis

    [Couplet 2 : Oli]
    Hey Guiz, faut qu'tu ralentisses, ça fait longtemps qu'j't'en parle
    J'suis loin d'ta vie mais tu m'touches quand j'ai ton son dans l'casque
    Et quand t'as l'blues, j'ai le même j'crois
    Le sentiment que tout s'écroule seul dans la foule, je l'ai eu plein d'fois
    Viens faire un tour chez nous, tu vas p't'être t'ennuyer
    Mais ce soir, laisse un peu ta peine au fond d'un cendrier
    Check ton calendrier, non refuse pas l'invit'
    Une guitare et un beat pour les choquer, p't-être même qu'on f'ra un feat
    Faut qu'tu poses les armes là mec tu traînes tard le soir, admets
    Que c'est bizarre, souvent tu rappes mais tu nous parles jamais
    Me tarde d'entendre l'album, sors un truc qui les étonne
    J'essaierai d't'appeler si t'as pas encore changé d'téléphone

    [Refrain : Bigflo & Oli] x2
    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d'ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu'on bouge la tête sur les mêmes sons

    [Couplet 3 : Guizmo]
    Ok les gars, j'ai pris note, vous avez pas tout à fait tort
    Mais on m'jugeait en criminel quand vous fêtiez le disque d'or
    J'suis pas envieux, j'suis fier de vous, j'suis fier de moi, j'suis fier de tout
    J'vais vous expliquer deux-trois trucs et on va faire d'une pierre deux coups
    Je viens de là où on sait cacher nos misères
    Y'a pleins de rats en bas d'la tour et les cafards se prolifèrent
    Alors oui, c'est plus facile avec un spliff et une canette de bière
    Cinq heures du mat', ma mère se lève pour un salaire de merde
    Quand vous m'parlez, la sincérité, j'la sens
    Mais j'ai calmé, j'ai les petits, j'ai plus envie d'être absent
    Ça fait plaisir que des frérots me disent la vérité
    Mais j'suis en deuil alors le soir obligé d’effriter
    Tu l'as bien dit Bigflo, j'écoute rien, j'm'en bats les couilles
    J'ai trop souffert, j'sens pas les coups
    À part tout ça, j'espère qu'on s'reverra bientôt
    Le temps d'les laisser méditer on met la cerise sur le gâteau

    [Refrain : Bigflo & Oli] x2
    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d'ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu'on bouge la tête sur les mêmes sons

    [Outro : Guizmo]
    On vient pas du même monde
    On vient pas du même milieu
    Et on a eu les mêmes sous, les mêmes soucis, la même passion
    Une petite clope et au lit
    Guizmo, Bigflo et Oli
    Merci les frères
    Ça fait du bien la vérité, hein
    Ça fait du bien la vérité
    Y&W jusqu'à la mort mothafucka
    Yonea Willy, Willy Yonea business jusqu'à l'infini

  2. La j'te parle de ma rue, tout au fond d'ma ruche, ici pas d'gosse de riche, en guise d'argent poche barrette de shit,
    Arrête de fantasmer c'est pas joli c'est un peu rude c'est un peur de cette juste là vie des cité, pourtant pas celle que jai décidé, jpasse la soirée dans mon voser à dessiner des idées.
    Comment jvais tailler, mailler loin d'ici, ça qu'en bat dla tour j'ai arrêté d'squatter, yazid m'a dit t'as rien à faire ici retourne taffer va étudier, si tveux en jole écroué

  3. J’me rappelle j’avais rien
    J’trainais tous les jours en bas du bloc
    J’esquivais les fils de chien
    J’avais pas mal de pote

    Bah ouais mais les temps changent
    Et je crois que j’ai compris la vie
    Moins t’as d’pote et mieux tu t’porte si tu veux mon avis

    On était jeune et innocent
    C’est la cosmopolitanie
    Aucune différence entre les noirs et les blancs
    J’traine même avec des napolis

    On était courtois, polis
    Toujours l’sourire bien avant qu’on s’rende compte que la police est raciste

    Mais y’a pas que ça dans la vie
    J’me rappelle a l’école
    j’collectionnais les heures de colles
    J’faisais pleurer ma famille

    J’me faisais inciter
    Par des mecs de cité
    Qui venait d’à côté
    J’me rappelle quand on papoter
    Les première cigarettes qu’on a
    crapoter

    J’fais pas le mec qu’à du vécu
    Mais putain c’que j’ai souffert
    Tu sais c’que ça fait quand t’as vu
    Que t’as fais pleurer ta mère

    Mon père a lâcher l’affaire
    Quand il a trouver du chit dans mon tiroir
    Et ma dis j’peux plus rien y faire
    Jsuis désolé Jsuis dégoûter dte décevoir

    Bref changeons de sujet
    J’vais faire mouiller mes yeux
    J’pense au poto Adil
    Qui a rejoins les cieux
    Pas eu l’temps dte dire adieu
    Bah ouais mon frère tu m’manque
    J’sais que ça rime pas mais j’men bat les couilles quand c’est pour parler de toi

    J’en place une pour toute les filles
    Toute celle que j’ai tromper
    Bien sûr j’vous méritais pas
    Aujourd’hui j’ai plus d’plan B

    J’vous ai toute prise pour des connes
    Bah ouais j’en suis pas fier
    J’ai du mal à m’ouvrir
    A cause de mon coeur de Pierre

    Il était temps qu’jpasse aux aveux
    Bébé si t’as pas confiance en moi tant mieux parce qu’on est deux
    J’me roule un teh de beuh

    Ouais j’te raconte ma vie
    Tout c’que j’dis dans ce texte est vrai
    Mon amour j’suis désolé
    Moi y’a que lamour qui m’effrait

    J’ai souvent déconné
    On peut pas pas réparer
    Parce que le mal est fait
    J’suis né un 14 juillet

    Bah ouais mon pote j’suis cancer
    J’rêve de faire des concerts
    Mais ça m’freine quand j’vois qu’ma grand mère a l’cancer

    Putain j’suis désespéré
    J’crois que j’ai gâcher ma vie
    J’met toute ma joie de côté
    Dans mes yeux y’a de l’eau comparable à la pluie d’paris

    En ce moment ma vie est triste
    Alors j’passe la nuit à écrire
    Putain pourquoi j’me plains
    Pendant que des enfants meurt de faim

    En vrai j’suis bien tant qu’jsuis nourri et vêtu, jveux pas être pourri et têtu
    Putain j’ai voler des voitures
    Faut qu’jarrete la fumette Psq ça me tue

    On tire des grosse taf
    Pour oublier qu’on en a pas
    Là j’ai les crocs d’un gros staff
    Jveux être connu comme Rosa Parks

    J’ai commencer solidaire
    J’finirais loup solitaire
    Accompagné d’mon solide teh
    D’ma casquette à l’envers et d’un peu d’vodka dans le verre j’ecris des vers accompagné d’mon herbe verte

    C’est pas dans ma nature d’abandonner
    Mais poto là j’ai trop donner
    J’ai trop pardonner l’heure à sonner d’écrire des sonnets j’ai trop zoner le chit est jaune et la Jsuis pommer le pet m’assomme et j’te promet que j’vais plus j chômer les jantes chromées la beuh j’consomme et jte dégomme et j’met la gomme et j’suis paumés ouais j’te promet que j’serais un homme putain

    Faut qu’j’en place une pour mes frères

    Celle là c’est pour pepito
    Depuis petit le tennis
    Posé dans la clio
    J’te rattrappe si tu glisse

    Celle là c’est pour chérif
    Ouais le j dans la chambre
    J’avais rouler un splif
    Il est rentré dans la légende

    Celle là c’est pour Youyou
    Toute les années d’galère
    Mon frère d’une autre mère
    Même si ça en a pas l’air

    Celle là c’est pour Yannis
    On écoutait du zikxo
    Dans la 306
    J’taime mon frérot

    Ok, les gars j’vous aimes
    Plus que n’importe qui
    Si jamais ma jambe saigne
    vous serez mes béquilles

    Vous êtes toujours là
    Malgré la saison
    Même si j’le dis pas
    J’vous remercie à travers mes sons

  4. Yo, retour du MC complètement fanatique.
    Le Hip Hop m'a rendu complètement fanatique !
    Mon style est intergalactique ma pratique grammatique t'éradique
    J'applique la tactique mécanique t'abdique à la suite des paniques,
    Ta clique sarcastique est addict ma zik sonne dans l'habitation,
    J'agis comme la lapidation platinium en validation,
    ,Maximum d'imagination application générale.

    En navigation parmis l'agitation cérébrale.

  5. Be-fa dans la place alias l'Impertinent
    Marche ou crève y'a pas de trève et ça continue
    Le film de la vie, là où l'acteur est un inconnu
    Un type qui passe efface, hélas un gosse innocent
    Une justice qui glisse comme le vice sur nos enfants
    Plantant d'autres enfants prenant du bon temps
    Distancé, jamais à temps, d'ici gars j'entends des sirènes,
    pas celles de la Seine La police, coulisses du vice, délices du délit
    Du préjudice, des gars qui courent des complices, fils
    Des cons tout cours qui font tout pour qu'ici la vie ici ce soit
    Chacun pour soi et Dieu pour tous
    Rachi, pourquoi tu tousses ?
    C'est toi qui pousse mes frères à bout j'arrive à la rescousse
    Pousse-toi de là, je fais mes affaires c'est dur à faire
    Par là et j'parle à mes scarla
    Ce que j'ai à faire sur la terre frère c'est la guerre aux stéréotypes
    J'flaire pas, mon but c'est de pas rester terre-par
    Là je fais ce que je peux avec ce que j'ai
    Donc de plus en plus je rate mes bus
    Mais pas ma vie quand je donne mon avis
    J'modère mes envies, j'avise et toujours en quête de réalité,

  6. J'ai trop d'amour à offrir
    J'ai trop d'amour à donner
    Y'a pas de paix sans guerre
    Y'a deux personnes pour s'embrouiller
    Certaines parole qui font mal à l'autre
    Alors que tout sa on devrait pas
    Au suicide je pense de temps a autre
    Parce que la vie sans toi j'arriverai pas
    De mon sale coeur je t'ai fait don
    Tu m'a promis de me soigner
    Et de chasser mes vieux démons
    Qui dans ma tête ne font que d'tourner..

  7. Ils ont dit c’est sa la vie mais la vie dit ce n’est qu’un faux décors
    Si la vie ne tient qu’à un file j’habite là où il pleut des cordes
    Et même le plus bavard quand il a finis ster
    Jresterais que dans ma bulle donc je m’en fou de la vie du ministère
    Jamais peta de caisses moi j’ai fait que degra des textes dans mon équipe des gras des secs, on a connu le dégra-dé sec
    Hey.. on envoit pas les meme ondes,
    Toi et moi c’est pas pareille car on est pas du même monde

    J’ai tellement mal au cœur
    Chui dans mon domaine et j’agrandis l’ecart
    Moi j’ai casser la glace ,
    Met du son dans le casque
    Moi je veux le savoir de René Descartes
    On a pousser les portes
    Et puis la suite je te jure je m’en rappelle
    plus
    A force d’agir comme une garce t’as fait ta mère la reine des putes ….
    Non.. pas de gros mots on avait dit pardon ..
    Je vis avec une mère qui joue le rôle de père aussi
    Nos cœurs sont desséché mais nos poumons sont rempli de peroxyde
    A l’école le professeur me dit que chui dissipé
    Askip Chuu prévisible pourtant personne est venu m’entissiper
    On vient pas du même monde
    On voit pas les mêmes choses
    Dans tout la rue j’ai vu ce clochar taper sa coke à pleine noze
    On vient pas du même monde
    Ont voit pas les mêmes choses
    Ducoup pour assoupir ma peine j’écris des tas de prose
    Et si jamais j’appelle au secours s’il vous plaît ne m’aider pas
    J’ai pleurer des larmes de sang quand j’ai su que mon frere m’aimais pas
    C’est bientôt la fin je sens que l’ambiance est torride
    moi je le fais pour satya Thomas et Chloé

    Laucarré

  8. ouai jdebarque avec mes poto on arrive a la gars on esr tous chaud jrpend une canette de bierre est une trouse de stylo ouai jpar en impro yo ouai tes choqué de mon talent jai repeter dans lbatiment c'était gênant mes jai persévérer bigi rmax de la tête au pieds di pas un mots dtraver sinon on vas te niquer ouai
    Ouia tu mla mit ouai lami jrevien la nuit gros ya les chmique vasi cache tout dans la valise gramme de techi dans la sacoche quand jai couru jai trouer mon survette lacoste

  9. Depuis le temp il était temp
    J att la mort impatient
    Tapis dans l ombre regardant
    Notre heure viendra au moment
    L audeur la mort imposant
    La faux veut que notre sang
    Je crois chui mort inconscient
    Dans un rêve fait que de cendre
    Six pied sous terre reposent
    Notre défunt existences
    Voguant le fleuve l Acheron
    Pour ma seul rédemption

    Le Miroir ses briser
    Les Morceau se sont séparé
    fatigué d être remballer
    Fatigué d être remplacé
    Trancher le vif du sujet
    Aimé ces très compliqué
    Etre aimé ces le regretter
    Replonger pour resombrer
    Pour l oublier fallait me tuer
    Fallait prier pour avancer

    Navrée j était pas pressé
    Mes jais étais oppressé
    Par le mal qui me consumé
    Et l amour qui me commandé
    J en parlerais pas de cette perte
    Qui a fait cette grosse tristesse
    Comme un excer de vitesse
    Qui causeras ma perte
    Quand je serais en détresse
    Qui viendras m extrerre
    De cette galère qui m obscène
    Sans rendre de dette
    Pour être encore dans cette misère
    Ou colère et haine m entraîne

    Je déteste l humanité pour ses péchés
    Qui nous ons amenée à no méfait
    Face l horreur de cette réalité
    De ses décès pas asser juger
    De ses guerres mal menées
    Pour un bien imaginé
    Au fond on le ses
    La vérité et dur à etre avaler
    Si doit mourir sa sera la main sur le coeur
    Pendant se temps vous ferez votre deuil
    En attendant votre putain d heure
    Fin.

  10. Mathias
    Guizmo, bigflo&oli
    On vient pas du même monde challenge
    Okay

    Eh paul faut qu’tu m’écoutes, arrête là tu étouffes
    Trop d’peine j’te l’dis arrête là tu
    t’écroules
    J’te connais depuis qu’j’suis p’tit, je connais tes désirs
    En fait nan jte connais pas, mais ça ça veut rien dire
    Pour tout avouer j’ai pas besoin de savoir qui t’es
    T’es un homme formidable sur qui je peux compter
    On va continuer les macdo à s’peter
    l’Bide
    On va continuer les soirées à s’mettre des mines
    Rappelle toi bien de la fois où on s’est tapé
    J’ai vraiment cru qu’ce jour là ba t’allais m’tuer
    Mais j’ai réfléchi puis, je me suis
    recentré
    Depuis ce jour notre amitié est
    renforcée

    Hey jas’ faut qu’tu m’écoutes, quand tu veux je t’épouse
    Eh Gros tu sais pas tout ce que pour toi j’éprouve
    A la vie, depuis tout petit je te
    Suis
    A la mort, chacun de tes sorts sont mes sort
    À toute nos journees passées dans le froid dehors
    À toute ces soirées sur la plage à hossegor
    T’as pas besoin de m’le dire je sais quand t’es triste
    Tu m’appelles et viens on s’fait une partie d’tetris
    T’sais quand on a mal ça fait du bien d’picoler
    J’dirai pas tout les jours mais d’facon modérée
    Comme une pièce de puzzle qu’on assemble tu me completes
    Tu fais partie d’ma vie, tu es ma raison d’être

    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d’ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu’on bouge la tête sur les mêmes sons

    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d’ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu’on bouge la tête sur les mêmes sons

    Hey Max, faut qu’t’acceleres, j’te l’dis faut qu’tu persévères
    Car tu es un bon gars et de toi je suis
    Fier
    Je t’ai rencontré, j’avais pleins de
    préjugé
    Comme Corentin, tu m’as prouvé qu’j’m’etais trompé
    Et t’inquiète ta chère et tendre tu vas la trouver
    Victoria tu l’as embrassé pendant
    L’été
    Maintenant cette histoire là tu dois l’oublier
    Je veux juste que ton bonheur soit
    gratifié
    Je veux juste que t’es malheurs soit effacés
    Louka Arthur et pour tout ce qu’j’ai pas cité
    Je vous aimes, j’ai juste plus de place dans mes couplets
    Bien que pour moi la meme est mon
    amitié
    Sachez bien que jamais je vous
    oublierez
    Je vous aimes à jamais
    Debout vous me tenez, partout vous me consolez
    Je fais peut être pitié, mais j’en ai rien à branler

    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d’ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu’on bouge la tête sur les mêmes sons

    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d’ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu’on bouge la tête sur les mêmes sons

    On vient pas du même monde
    On vient pas du même milieu
    Mais on a eu les mêmes sous, les mêmes soucis, là même passion
    Une petit clope et au lit
    Un petit shot puis vomi
    Merci les frères
    Ça fait du bien la vérité,hein
    Ça fait du bien la vérité
    Y&W jusqu’à la mort mothafucka’
    Yonea Willy, Willy Yonea business jusqu’à l’infini

  11. Jeune ado sauvage
    Il connaît pas le mot suffrage
    Il s’en fout de choisir son avenir
    Selon les vieux il n’a pas son mot à dire
    Il vote pas pour sa vie future
    Si c’est comme ça ça finira en dictature
    Voter c’est choisir son avenir
    Alors prend le en main et va le définir
    La France fait partie de l Europe
    Fais pas l hypermétrope
    "Le système rempli de défaillance"
    Moi je dis en toi que t’a pas la confiance
    Meme ton vote aura une influence
    Alors ne reste pas dans ton insouciance
    Ce qui te ralenti c’est la flemme
    Ne pas voter est une action inhumaine
    Reprends toi prend une grande bouffée d oxygène
    Et va voter pour les européennes
    79 personne pour représenter la France
    Si tu ne vote pas on peut pas savoir ce que tu pense
    Tu te plein mais tu fais rien pour changer
    Ta juste à voter
    Pour voir la France s’améliorer
    La carte jeune n’apporte que des avantages
    Tu le sais pas c’est dommage
    Reste pas dans la solitude
    T’es jeunes c’est simples les mobilités t étude

    Aide – mobilité études – mobilités travail

  12. Je pense à ma jeunesse
    Qui ne peux se calmer sans calmant
    Qui pour trouver le remède
    N’as pas besoin de médicaments

    Allô docteur ? J’ai les yeux comme bulbizarre
    A force de voir le dealer et fumer de l’herbe bizarre
    Puis c’est le son qui m’a rendu ivre
    M’a redonner le goût de vivre

    Devenue complètement alcoolique
    Je m’éclate avec mes acolytes
    Mes souvenir s’effrite, c’est triste
    Faut que je les écrives sur une liste

    Mais bordel faut que je me reveil
    Je Grind mes soucis ma peine
    Et voilà que le vice m’appelle
    J’ai péché mais par paresse

    [Outro]

    Gaddem gaddem, j’ai le mic dans l’épiderme
    Deux trois phase qui fusent par centaines
    Gaddem gaddem, mon gava j’ai la flemme
    Passe moi un spliff et j’hiberne

    Un stylo et je décris un monde aigris
    C’est triste à lire, de moins en moins de cristalline
    Faudra pas dire que c’est le capitalisme
    Qui te la mise, mais les actions égoïstes

    De tout homme c’est moche
    La fin est glock, c’est auch
    La faucheuse fauche
    Fuck, jsuis riche même sans un sous en poche

    Viens, on se donne rendez vous à six o clock

  13. Il est tard le soir, dans ma tête je me pose un tas de questions..!
    Comment ne pas y croire, c'est bête, comment oublier qui nous étions.. ?
    Je veux donner un sens à ma vie, je veux donner un sens à la tienne..
    Je voudrais qu'un jour ta fille, bah que se soit aussi la mienne..
    N'écoute pas la douleur qui te ronge, tu sais, je peux la sentir..
    Dire que je n'dis pas de mensonge, se serait déjà te mentir..
    Je resterai fidèle et sincère, par ce que dans le fond c'est qui je suis..
    Jamais je ne me laisserai faire, devant toi sache que jamais je ne fuis..

  14. Yo Ok Jv t’Raconter mon histoire
    Mais toi assis ,
    Et Vien on parle
    ,Jv te raconter un mauvais passage , un mauvais tournant
    Une Histoire rempli de haine Et de galère
    tu c’est ici ça se tire dessus pour un billet
    Là vie et partie en couille Mon frère jte jure c’est pas beau à voir ,
    La galère toujours présente ..
    frérot la vie Le futur me fou les boule
    Ce monde part en couille ,
    Alors oui j’suis comme Guiz j’bedave sur mon spliff bière à la main j’suis perdu , seul j’prend du recul
    j’mevade dans un autre monde , j’ai était déçu des gens
    Et de l’amour
    tu c’est Faut savoir marcher seul
    dès Bonne personne y’en a peut ,
    j’dirait même y’en a plus
    C’est un monde de pute x2
    c’est chacun pour Sa gueule ,
    ,méfie toi des gens , donne pas ta confiance a n’importe qui mon frero ,
    j’suis le Renard dans le poulailler au milieu de toute c’est poule
    J’ai là soif de sang , prêt à faire un massacre
    , mais Écoute mon frérot j’ai eu Des Moment de galère, mais dans les plus dur Vous étiez là ,
    j’suis tomber Si bas ,
    J’ai pris un mauvais Chemin ,
    j’effrite le soir
    La tristesse m’emporte ,
    Mais tu c’est que souffrir est nécessaire,
    Protége Les tien range ta Sœur , j’appuie sur tes point faible tel un masseur ,
    t’es ma fidèle j’suis ton pasteur , La galère tous les jours ,
    Pour un billet ,j’ai toujours une pensée pour elle , Mais j’sais plus ce que je fais mon frérot , je plane j’effrite trop le soir , plus on avance , et plus j’me pose des Questions frérot
    j’ai l’impression que tous s’écroule,
    , ta voulue que jte raconte une histoire , j’tes raconter la mienne et c’est pas beau à voir
    La vie c’est pas un compte de fée , yo j’suis une lettre livrée à son sort .

  15. Je vais pas très bien, j'ai besoin de me confier un peu..
    Je fais trop confiance c'est rien, pourtant ça m'brûle à petit feu..

    Je pourrais tout donner, tiens, pour simplement un sourire..
    et vu qu'il façonne le miens, je voudrais le voir s’agrandir..

    J'ai quelques vices, surtout la flemme d'avancer tout seul,
    Je n'sais plus à quoi j'aspire, à force de perdre, j'en fais le deuil..

    La solitude, est l'une de mes meilleurs compagne..
    Avec elle je ris rarement mais c'est la seule qui m'accompagne..

    Et je connais pas grand chose, l'amour je l'ai vu de près
    Un flirte un bouquet de rose, je crois que c'est tout qu'il en reste..

    Fini les traquenards, de m'blâmer, et les graines s'écoulent..
    Je suis qu'un Renard affamé au milieu de toutes ses poules..

    J'entends bien changer, être meilleur c'est çà qu'on vise..
    Partir loin à l'étranger et ça quoi que t'en dise..

  16. Santé mentale à base de clopes et de ce truc que j'ai effrité
    Pas besoin de ton aide donc ta morale tu peux tout de suite la ranger
    Comportement chelou entre asociable et joie exteriorisée
    Tu te crois bon mais y'a pas que des couleuvres qu'on t'as fait avaler
    J'ai gratté taffé pour en arriver là
    Mais gros laisser tomber j'trahirais pas mon d33
    J'ai la plume qui te fume sans hésiter sens aiguisé
    Des lacunes t'en a plus d'une tu ferais mieux d'arrêter de kicker

  17. Je sens que la tristesse m’emporte ce soir
    J’suis une lettre livrée à son triste sort
    De ma tête seule haine ressort
    L’ombre recouvre l’ensemble du square

    Ils cassent du sucre sur mon dos
    Pour ensuite le plonger dans mon café
    J’y dépose mes lèvres d’ados
    Tu veux savoir ce que ça fait ?
    Mais tu sais que souffrir est nécessaire
    Dans l’ensemble s’en sortir c’est sûr
    Puis lune et soleil cessèrent
    De tourner en rond j’t’assure
    Protège les tiens range ta sœur
    J’appuie sur tes points faibles tel un masseur
    Traverse mon cœur sans passeur
    T’es ma fidèle j’suis ton pasteur
    Ficelle sur cou c’est ton passe-temps
    Rimes coupes-gorges le style s’étend
    Et Satan s’attend pas à ma venue
    L’enfer m’avait prévenu
    Mais j’y ai mis les pieds dès mon premier souffle
    Depuis j’reve que le monde s’époustoufle
    Ou soit qu’ils s’étouffent tous
    Mes mains sur ta touffe touche
    Ton coeur fendant le néant
    Larmes flotte sur l’océan
    L’écume des pleurs remplace les jours
    À la pelle je creuse tes joues
    Silence est lourd pour un sourd
    Pas léger dans un froid de loup
    Alléché par l’odeur humaine
    Y’a qu’a la victoire que mon équipe mène
    Le rap c'est bien moi qui l'enseigne
    Les paroles sont des images qu’ils peignent

  18. L’instru est lourd
    On écrit de texte
    Poto ne joue pas la vedette
    Si y parle de la mif ce sera leur fête
    Trop c trop
    Trop de mélodie
    Dans la vie faut perceverer
    Si tu veut atteindre t objectifs
    On c tous que t un ienclit
    Arrête t blabla
    Arrête t patati t patata
    Si sa parle mal sa lâche des patate
    On sort pas le smoking on sort le jogging
    La street elle est très geing
    Ont est dans notre gang
    Avec notre fierté de sayen
    Un peu de sang sur les mains (ouai)
    J’avoue que c pas jolie (non)
    Je rentre dans le game tout en finesse
    Avec les frero poser dans la caisse
    Avec les frero poser dans la tess
    Frero toi aussi tu sais que c la hess
    Et ta meuf poto faut la tenir en laisse
    Mon texte et aussi violent que la peste
    Poser sur la table à parler de l’avenir
    On sort la sacoche
    Et dans la street sa tire
    Peut être que sa te choc
    Mais pour nous c la ive
    Dans la vie y faut prendre des risque
    Même si à dire c triste
    Ont a pas la même vie on a pas le même flow
    Oe poto arrête de parler dans le dos

    Armée jusqu’au dent on est énervé comme Broly
    On a mis des patates dans des mâchoires
    On fonce avexla Audi
    Quand y’a les flic sa crie hara
    Ktm en y sur l’bitume
    On arrive ont fait d’la cata
    Nous ont veut des thune
    Si je suis au sol c que jtape des pompe
    Sur le bitume grosse pair de pompe
    On est tous geing dans notre gang
    Sa te regarde mâl est sa assume pas
    On a souvent été critiquer
    Mais chaque ennemis on vas liquider
    Aujourd’hui on t’invite
    Demain on t’évite
    Bah oe les gens change vite
    Croit moi ce n’est pas un mithe
    Ne pleure pas pour un proche qui te lache
    Ce n’était rien d’autre qu’un lache qui était proche
    Comme des fleurs on va les arroser
    Avec les frérot on a galèrer
    Les faux disparesse un par un
    A la fin il restera que les vrai
    Poto on est dans la street
    Râper pour moi c comme un tic
    Parle pas avec moi arrete t blabla
    On prend pas la grosse tête on prend les gros bras
    Les mains dans les poches
    Si on te sonne c pas avec des cloches
    On discute de tout et de rien
    T avec les tiens moi avec les miens
    On a accepter nos tore
    Casier judiciaire aussi lourd que le marteau a thor
    J’écris des textes en despi
    On prend pas de despe
    On a pris des risque mais jamais regretter
    Dans la street il roule sans carte grise
    J’aime pas ta voix alors shadup pleaz
    Tu veut que je te le dise en français ?
    J’aime pas ta voix alors ta gueule steplai
    On écrit des textes à longueurs de journee
    Bah oe a peine réveiller
    Deja dehors avec les refre
    On vas les exterminer on est déterminé
    Dans la vie c chacun pour sa peau
    Je haire dans la ville
    Dans la ville on a plus d’air comme si on était sous l’eau
    Si tu veut viser vise en plein dans le mille
    Reste tranquille vient pas chercher les blempro
    Dès frr enfermée entre 4 mur
    Décidément il n’ont pas eu de chance
    Ne fait pas le dur
    J’en ai rien à foutre de ce que tu pense
    Oe tu fait le fou tu fait le mec mais 6 ans c bien la taille de ton survet
    Rafale
    Sa taille et sa dettaile
    Poto on est al
    Joue pas la racaille
    Tu n’es pas de taille
    Je tentaille
    Oe je tentaille comme un samourai

  19. Paroles :
    Intro : Bigflo et Guizmo]
    – Hey yo Guizmo, frérot, ça va ou quoi ?
    – Ouais, tranquilou hein
    – On voulait t'parler d'un truc avec Oli…
    – Dis-moi tout
    – Laisse-nous te dire un truc
    – Dites-moi les gars

    [Couplet 1 : Bigflo]
    Hey Guiz, faut qu'tu ralentisses, faut qu't'arrêtes la tise
    Trop d'weed, j'te l'dis, t'es plus trop attentif
    Faudrait qu'tu lâches le biz' même si t'as pas l'envie
    Que t'arrêtes d'avoir la haine quand les keufs passent en ville
    Relève toi, faut pas qu'tu coules comme Atlantide
    Et tard le soir, j'vois qu'ça va pas seul sur ta banquise
    Et non, t'as pas menti mais arrête c'est bon
    Même si être comme ces cons, je sais bien qu'c'est ta hantise
    Y'a tous ces fans qui sont là pour toi qui t’applaudissent
    De l'amour de l'espoir, nous c'est ça qu'on deale
    Et ton inspi' s'remplit seulement quand le flacon s'vide
    De toute façon, tu t'en bats les couilles, t'écoutes pas c'qu'on t'dis

    [Couplet 2 : Oli]
    Hey Guiz, faut qu'tu ralentisses, ça fait longtemps qu'j't'en parle
    J'suis loin d'ta vie mais tu m'touches quand j'ai ton son dans l'casque
    Et quand t'as l'blues, j'ai le même j'crois
    Le sentiment que tout s'écroule seul dans la foule, je l'ai eu plein d'fois
    Viens faire un tour chez nous, tu vas p't'être t'ennuyer
    Mais ce soir, laisse un peu ta peine au fond d'un cendrier
    Check ton calendrier, non refuse pas l'invit'
    Une guitare et un beat pour les choquer, p't-être même qu'on f'ra un feat
    Faut qu'tu poses les armes là mec tu traînes tard le soir, admets
    Que c'est bizarre, souvent tu rappes mais tu nous parles jamais
    Me tarde d'entendre l'album, sors un truc qui les étonne
    J'essaierai d't'appeler si t'as pas encore changé d'téléphone

    [Refrain : Bigflo & Oli] x2
    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d'ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu'on bouge la tête sur les mêmes sons

    [Couplet 3 : Guizmo]
    Ok les gars, j'ai pris note, vous avez pas tout à fait tord
    Mais on m'jugeait en criminel quand vous fêtiez le disque d'or
    J'suis pas envieux, j'suis fier de vous, j'suis fier de moi, j'suis fier de tout
    J'vais vous expliquer deux-trois trucs et on va faire d'une pierre deux coups
    Je viens de là où on sait cacher nos misères
    Y'a pleins de rats en bas d'la tour et les cafards se prolifèrent
    Alors oui, c'est plus facile avec un spliff et une canette de bière
    Cinq heures du mat', ma mère se lève pour un salaire de merde
    Quand vous m'parlez, la sincérité, j'la sens
    Mais j'ai calmé, j'ai les petits, j'ai plus envie d'être absent
    Ça fait plaisir que des frérots me disent la vérité
    Mais j'suis en deuil alors le soir obligé d’effriter
    Tu l'as bien dit Bigflo, j'écoute rien, j'm'en bats les couilles
    J'ai trop souffert, j'sens pas les coups
    À part tout ça, j'espère qu'on s'reverra bientôt
    Le temps d'les laisser méditer on met la cerise sur le gâteau

    [Refrain : Bigflo & Oli] x2
    On vient pas du même monde
    On a tous une part de lumière et la même d'ombre
    Pas du même monde
    Mais peu importe, tant qu'on bouge la tête sur les mêmes sons

    [Outro : Guizmo]
    On vient pas du même monde
    On vient pas du même milieu
    Et on a eu les mêmes sous, les mêmes soucis,la même passion
    Une petite clope et au lit
    Guizmo, Bigflo et Oli
    Merci les frères
    Ça fait du bien la vérité, hein
    Ça fait du bien la vérité
    Y&W jusqu'à la mort mothafucka
    Yonea Willy, Willy Yonea business jusqu'à l'infini.

  20. tu c'est tout a commencé le jours ou l'on

    n'a demenager ta crû faire le

    bon choix mais ce n'était pas une bonne

    idee d'habiter au quartier mais sans

    argent il ny avait pas le choix en bas du

    bâtiments le THC hantais tout mon corp

    pendnant que la société me fait

    comprendre que elle prend les hommes

    pour des labradore mais ca étant jeune je n'avais pas compris car

    j'etait encore petit quand j'ai choisis le chemin

    qui na pas toute arranger ouais jai vite

    derraper pour tant toi qui avait tt donner

    jai pas voulu tecouter alors que tu

    essayait de bien m'éduquer en cours mes

    lecon jles es pas rcopier a 10 ans

    mauvaise fréquentation cest fou comme

    on peut etre con avec une addiction

    j'ai commencer a me niquer la santé en

    tirant sur un tah a 11 ans je fesais l'école

    buissonnière cours plus d'papier

    mais qu'des feuille a rouler qun stylo

    machouiller quand je rentrais j'ecrasais

    mes poumon dans le cendrier les yeux

    equarquiller quand jy repense j'avais le

    veau-cer exploser a13 ans cest la beuher

    que jai commencer a dealer pendant que

    mon cerveau s'effritai sa parlais de

    S'mettre au charbon ta meuf à 4

    pattes ramasse le savon

    quand il y avais embrouille je

    portait mes couilles et quand je tombais

    j'apprenais a me relever je pensais que a fumer

    a la recrée mes camarade s'amusait

    pendant qu'jfesait d'la merde jusqua en

    décevoir ma mere donc j'espère qu'avec

    mec connerie je pourrais quand même la

    rendre millionnaire a 14 ans la realiter ma

    rattraper donc j'ai décider d'arrêter le tarper et

    de me mettre a ecrire car on ma dit que

    cetait la seul maniere de pouvoir donc j'ai

    Prit le stylo entre mes doigt et la feuille

    Je les traumatiser et j'ai commencer à

    écrire sii la feuille aurait un coeur

    Elle aurait sûrement pleurer donc la je suis

    En train d'chanter mon histoire en esperant perscer cest sur

    l'autoroute de la victoire que je rêverait

    d'accélérer je veut atteindre le mili au

    guidon je suis telement rhabat que jme

    conduit comme un handicapé des yeux

    j'en ai cernée d'la haine j'en ai donner je

    serais même pret a me cagoulé

    cest la dernière solution pour pouvoir avoir des

    love sur mon gun pas de crant d'arrêt et peut importe la somme cest que

    avec la mifa que je la partagerai j'ai

    deja vue des gars tt donner jusqu'au

    dernier billet pour une meuf alors que

    pour sa mere il on rien donner

    putain dsa mere c'est fou comme les

    gens on changer le temps a fait que

    Passé et jy repense tes la seul qui

    peut me connaitre par coeur

    quand jy repense jai le sourire

    se son etait dédicacer pour toi car tu a tjr

    ete quand il le fallais peut importe la

    difficulté du problème tu les a surmonter

    t'inquiète pas jme suis rattraper et si tout

    ca marche j'espère avoir des gosse et

    pouvoir venir te voir en gros gamos mama

    t'inquiète pas on aura plus les meme sous

    ni les meme soucis tu l'aura ta villa en espagne et

    t'inquiète pas que jt'accompagne sur la

    mer on fera peter l'champagne et pour le

    Grand pere qui a ete paraliser a cause de

    son putin d'AVC je lui acheterai la vago de cest

    reve toute automatiser sur le périphe il

    pourra accéléré et derrière je le suivrais

    en AMG et si on ce flasher cest pas

    grave les plaque on aura cas les changer

    ouais papi jespere ta santer vas

    s'améliorer car cest toi quand jetait bebe

    qui nous a hébergé donc la roue a tourner

    je vais te faire demenager et te faire

    quitter st'hôpital de tarer jte payerer une

    jolie dame j'aimerai passer plus souvent

    te voir dans ta chambre papi mais tu cest

    je suis tres occuper et combien de fois je

    me suis énerver ma main saigne le mur

    aussi tout les deux avons morfler comme

    d'habitude c'est pas ça faute j'ai encore

    frapper en premier et vue que on viens

    pas du même monde je pense au tien en me cramant une blonde

LEAVE YOUR COMMENT