IAM : La violence à Marseille est arrivée dans des quartiers laissés à l’abandon

IAM PARTIE 3 – —

Dernier épisode de notre Webserie Rapelite.com en mode IAM consacrée au groupe IAM. Dans cet ultime volet nous revenons avec eux sur l’évolution du rap . « Ce n’est pas parce que dans les grands médias on te montre que le rap commercial qu’il faut dire il n’y a que ça. Le Rap est énorme, il y a des trucs magnifiques qui se font en rap indé. » déclare Imhotep.

Régulièrement citée pour ses faits tragiques, leur ville de Marseille fait souvent la une des médias nationaux. Une sur-médiatisation qu’il trouve excessive. « Les médias en rajoutent une couche. Moi ce que je voudrais savoir c’est pourquoi les médias ne prennent pas leur sac et ne vont pas en Corse pour faire des documentaires et expliquer aux gens que la Corse depuis le début de l’année est largement devant nous en termes de morts. La Guadeloupe pareil et Saint Martin pareil. » rajoute Shurik’n.

Ils regrettent le traitement médiatique réservé à cette violence. « Ce que les médias oublient de dire c’est que cette violence et cette délinquance est arrivée dans des quartiers à l’abandon depuis des dizaines d’années. Economiquement,socialement. On ferme des hôpitaux ,des écoles, on ferme les services publics. » analyse Imhotep .

ABONNEZ-VOUS ICI : http://bit.ly/18uPtUI

Rapelite.com, ce sont des interviews, des reportages et des webseries sur les acteurs de la culture urbaine : rappeurs, sportifs…

Facebook : https://www.facebook.com/Rapelite?fref=ts
Twitter : https://twitter.com/Rapelite

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (9)

LEAVE YOUR COMMENT