Hooss – Vie de rue (Clip officiel)

Hooss – Vie de rue (Lyrics video)
Titre également disponible sur toutes les plateformes : https://ochomusicfrance.lnk.to/HoossVieDeRue
1er extrait de la mixtape « Prohibé, chapitre 2 : Tout va bien » disponible dès le 29 Mai
Abonne toi à la chaine de Hooss : http://bit.do/officielhooss

Composé par Dreamcut & Shaz
Enregistré par Dreamcut (Studio Lotus Noir)
Mixé par Dreamcut
Masterisé par Dreamcut
Visuel réalisé par Alla JR
• https://twitter.com/allajr18
• https://instagram.com/alla.jr?igshid=8lnglrsgsm88

Retrouvez Hooss:
• Instagram : http://instagram.com/hooss
• Snap : https://www.snapchat.com/add/hoossd1p
• TikTok : https://vm.tiktok.com/WPkaNS/
• Facebook : https://facebook.com/officielhooss/
• Twitter : https://twitter.com/Hooss

©℗ 2020 Ocho Music France, distribution exclusive Believe SAS

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (48)

  1. Vie de rue, hun, hun
    Enfance perdue, au revoir
    Vie d'artiste (vie d'artiste) hun, hun
    Vie de rue, HLM en bord de mer
    Un frère, une sœur, un père mais je n'ai plus de mère (mais je n'ai plus de mère)
    Vie d'artiste, succès et précipice
    Tout qui se précipite, j'vais pas me plaindre, je laisse le dél' (nan, nan)
    Rien à faire, j'vois les clients défiler (vie de rue)
    Un jour, j'aurais ma rondelle, aimer l'quartier (hun)
    Vie de rue, HLM en bord de mer
    Un frère, une sœur, un père mais je n'ai plus de mère (nan, nan)
    Les quatre saisons, y a pas d'goûter à la maison
    Allongé sur mon lit, y a du Psy 4 dans les caissons (y a du Psy 4, ouais)
    Vie d'adulte, dans un camion UPS, dans les hauteurs d'Valescure
    J'rêvais de devenir rappeur (nan, nan, nan)
    J'écris mes textes dans le bâtiment B pendant que Gustave fait des châteaux dans l'palier
    J'suis fasciné de rimes, j'suis fasciné de crimes
    Je regarde en boucle "Freestyle de rue" de Lacrim (de Lacrim)
    Je réponds plus, je fais l'mort (yah) des fois, j'pense à mes morts (yah)
    J'suis égaré, j'perds le Nord (yah) j'ai encore la stup' sur mes côtes
    Là, j'me branle sur un disque d'or (yah) mon regard en dit long (hey)
    Nono est là, les amis sont partis, j'me demande si j'ai encore des potes
    Vie de rue, HLM en bord de mer
    Un frère, une sœur, un père mais je n'ai plus de mère (mais je n'ai plus de mère)
    Vie d'artiste, succès et précipice
    Tout qui se précipite, j'vais pas me plaindre, je laisse le dél' (nan, nan)
    Rien à faire, j'vois les clients défiler (vie de rue)
    Un jour, j'aurais ma rondelle, aimer l'quartier (hun)
    Vie de rue, HLM en bord de mer
    Un frère, une sœur, un père mais je n'ai plus de mère (nan, nan)
    J'suis un sale arabe qui a fait de la trap (des fois, t'es sale)
    Fier de moi, j'ai mit le Q3 sur la carte
    Survêtement d'Amsterdam, rasé à blanc, j'ai pas les codes, j'ai pas les Jordan, ni les AirPods
    J'ai mit ccord-d'a La Fouine, Booba, mes derniers clips tournent sur Booska-P
    J'ai déjà fini KO par terre, j'me suis fait schlaser (nan, nan, nan, nan)
    On ne sera plus amis, on ne réparera pas les pots cassés
    Dans le stud', y a Aladdin, ça graille des pommes sautées (des pommes sautées)
    J'suis né pour tout baiser, chômeur pour l'éternité
    J'vais faire le mort (yah) des fois, j'pense à mes morts (yah)
    J'suis égaré, j'perds le Nord (yah) j'ai encore la stup' sur mes côtes
    Là, j'me branle sur un disque d'or (yah) mon regard en dit long (hey)
    Nono est là, les amis sont partis, j'me demande si j'ai encore des potes
    Vie de rue, HLM en bord de mer
    Un frère, une sœur, un père mais je n'ai plus de mère (mais je n'ai plus de mère)
    Vie d'artiste, succès et précipice
    Tout qui se précipite, j'vais pas me plaindre, je laisse le dél' (nan, nan)
    Rien à faire, j'vois les clients défiler (vie de rue)
    Un jour, j'aurais ma rondelle, aimer l'quartier (hun)
    Vie de rue, HLM en bord de mer
    Un frère, une sœur, un père mais je n'ai plus de mère (nan, nan)
    Enfance perdue
    Enfance perdue

  2. Moi même j’ai été dépressif, j’avais des pensées suicidaires, je n’arrivais plus à dormir, mes doigts tremblaient, je pouvais prendre le transport et partir d’un terminus à l’autre sans objectif, je manquais de confiance en moi, je pensais que j’allais mourir très jeune, que je n’allais pas me marier, que j’allais finir SDF. Je n’arrivais même pas à faire des calculs de maths basiques, je pensais avoir le cancer du cerveau, j’étais devenu glouton pensant que la nourriture allait comblé le vide intérieur que j’avais en moi, je ne répondais plus aux appels, j’étais tout le temps fatigué, j’ai failli me couper avec un couteau et me jetter du haut d’un immeuble, j’ai failli même me jetter sur des rails de tram. Mais j’en suis sorti. Aujourd’hui j’ai LA PAIX.

    Pour une personne dans ce cas, qui n’en peut plus, et qui n’a plus RIEN A PERDRE, je vous conseille de mettre AU DÉFI le Seigneur JÉSUS CHRIST. En lui disant cela par exemple : Je ne sais pas qui Tu es, ni si Tu es vraiment Dieu. On m’a dit que Tu peux me sortir de là. Si Tu le peux vraiment, je t’en supplie, fais le maintenant et je te donnerai ma vie.

    Si vous faites cela avec Foi et Total abandon, alors je suis sûr que vous sortirez de là. Car je peux vous le garantir, La Paix, la vraie, existe bel et bien.

LEAVE YOUR COMMENT