Hayce Lemsi -Écorché Vif

NOUVEAU PROJET ÉCORCHÉ VIF CE SOIR A MINUIT !!!

Retrouvez Hayce Lemsi :
Facebook : https://www.facebook.com/Hayce.Lemsi
Twitter : https://twitter.com/Hayce_Lemsi
Instagram : http://instagram.com/haycelemsi75#
Snapchat : snapbikow

Enregistrement & Mixage ( Studio Twelve )

(C) 2019 Eleven’s Music

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (36)

  1. [Couplet unique]
    J'attendrai pas qu'tu prennes la confiance pour t'rappeler à l'ordre
    J'ai pas attendu qu'on m'dise d'faire du rap pour rapper à mort
    Alors ferme ta gueule et écoute-moi : j'fais pas mon mea culpa
    Les larmes les plus amères sont celles qui n'coulent pas
    #Ali la pointe, #kunta (écoute-moi)
    J'suis d'la vieille école, j'suis un ancien, j'ai été en chien (ouais), endommagé par les temps plein (ouais) d'une vie sans lendemain
    Joue les nobles avec ton pognon, j'marchais avec un tard-pé, t'savais pas épeler ton prénom
    T'sais pas combien de larmes de sang j'ai chialé pour arriver là (t'sais pas)
    Aujourd'hui, j'peux plus marcher de Bastille à la French riviera (t'sais pas)
    S'mentir à soi-même, c'est mentir aux autres
    Ça fait des années qu'j'fais comme si tout allait bien mais c'est faux (c'est faux)
    C'est bien d'savoir d'où tu viens mais est-ce que tu sais où tu vas ? (hein ?)
    C'que tu veux, t'es comme aveuglé (hein ?), tu n'sais plus vraiment c'que tu vois
    Mal dans ma peau depuis la naissance (ouais), les sens en convalescence (ouais)
    Chaque jour, j'renais de mes cendres (ouais), chaque jour est une renaissance (ouais)
    À qui tu parles mal ? J'ai pas besoin d'porter c'foutu pare-balles (nan)
    P'tit prince de Paname, j'suis au courant d'tout comme le barman
    Allez, baise ta mère, casse un tour, c'est pas d'la moula, c'est d'la merde
    Faire croquer sur quarante-cinq tours ? Plutôt courir à ma perte (ouais)
    Mourir comme Amaru Shakur ou bien pourrir à la retraite
    Voilà pourquoi j'vis chaque jour comme le dernier qu'j'fais la fête
    Frérot, tu n'as rien à m'envier (rien), j'suis constamment en dépression (rien)
    J'suis tellement bre-som (rien), c'est dur d'assumer toute cette pression
    J'ai trop la pression (j'ai trop la pression), j'ai trop l'impression qu'tu vas m'trahir
    J'ai trop d'mal à te dire "Je t'aime" et j'prend du plaisir à t'haïr (fils de pute)
    J'remplis la potion, Opinel 12 dans l'bombardier (ah)
    J'viens d'en bas, les Misérables ont plus de valeur qu'les Thénardier
    Peine à deux chiffres dans la cave (ah), j'effectue mouvements macabres (ah)
    Persuadé qu'tout ira mal comme Rougont-Macquart
    Ils m'ont pris pour un macaque (fils de pute), j'sors un album de bâtard (ah)
    Attendu comme la grossesse de ma dame

    [Outro]
    Perdu dans le noir, noir (pah-pah-pah)
    Et j'ai remplis le barillet (pah-pah-pah), yah
    Et j'en ai trop vu pour mon âge (pah-pah-pah), yah
    Quelques dollars éparpillés (pah, quelques livres), l'or
    Perdu dans le noir, noir (pah-pah-pah)
    Et j'ai remplis le barillet (pah-pah-pah), yah
    Et j'en ai trop vu pour mon âge (pah-pah-pah), yah
    Quelques dollars éparpillés (pah, quelques livres), l'or (pah-pah-pah-pah-pah)

  2. Lyrics
    [Couplet unique]
    J'attendrai pas que tu prennes
    La confiance pour te rappeler a l'ordre
    J'ai pas attendu qu'on me dise de faire du rap pour rapper à mort
    Alors ferme ta guele et écoute moi
    J'fais pas mon méacoule pas
    Les larmes les plus amer sont celles qui n'coulent pas
    Ali la pointe counta
    J'suis de la vielle école,j'suis un ancien
    J'ai été en chien
    Endommagé par les temps plein d'une vie sans lendemain
    Joue les nobles avec ton pognon
    J'marchais avec un tarpet t'savais pas épelé ton prénom
    T'sais pas combien de larmes de sang
    J'ai chialé pour arriver là
    Aujourd'hui j'peux plus marcher d'Basti à la French riviera
    S'mentir à soi même,c'est mentir aux autres
    Ça fait des années qu'fait comme si tout allait bien
    Mais c'est faux
    C'est bien d'savoir d'où tu viens
    Mais est-ce que tu sais où tu vas
    Ce que tu veux t'es comme aveuglé
    Tu n'sais plus vraiment ce que tu vois
    Mal dans ma peau d'puis la naissance
    L'essence en convalescence
    Chaque jour j'renais de mes cendres
    Chaque jour est une renaissance
    A qui tu parles mal
    J'ai pas besoin de porter ce foutu pare-balles
    P'tit prince de Paname
    J'suis au courant de tout comme le Barman
    Aller baise ta mère,casse un tour
    C'est pas de la moula c'est d'la merde
    Faire croquer son 45 tour
    Plutôt courir a ma perte
    Mourrir comme amarou [?]
    Ou bien courir a la r'traite
    Voilà pourquoi j'avais chaque jour
    Comme le dernier qu'fais la fête
    Frérot tu n'as rien a m'envier
    J'suis constamment en dépression
    J'suis tellement bre-som
    C'est dur d'assumer toute cette pression
    J'ai trop l'impression
    Qu'tu vas me trahir
    J'ai trop de mal a dire je t'aime
    Et j'prends tellement de plaisir a t'haïr
    J'remplis la potion
    Au Pinel tous dans l'bombardier
    J'viens d'emballer misérable
    Ont plus de valeurs que les tenardiers
    Peine a 2 chiffres dans la cave
    J'effectue mouvement macabre persuadé qu'tout ira mal comme [?] macare
    Ils m'ont pris pour un macaque
    J'sors un album de bâtard
    Attendu comme la grossesse de Madame

    [Refrain 2 fois]
    J'ai grandit dans le noi-a-ar (noi-a-ar)
    Puis j'ai rempli l'barillet (et-et)
    Et j'en ai trop vu pour mon a-a-age
    Quelques dollars éparpillés (et-et)

    Si vous savez les mots manquants mettez les en réponses svp 😉

  3. Écorché vif Cest être dabs peau ! Pas avoir des balafres blernis ! Par allah par le dieu de la musique lol ou l'univers lui meme si tu l'étais vraiment ton morceau serai pas aussi loin du sujet/thème … arrache Toi la peau du Corps marche du du verre pillé ou mange Toi des tapes sur Ta Chairs dabs peau et Øn poura parlé de Hypersensibilité, ton truc manque cruelement de crédibilité

  4. Kédab !!! T'es dépressif parano et égocentrique mais pas écorché-Vif , Ca parle de parano et ego en fessant des 666 et signes cornus …. Ca parle sensation ? Émotion ? Ou ego barillé Es oseille ? Sheïtan en Toi nes pas en mode Veille , un iblis de plus , BIen vœux nus , pour la gloire l'art-Gens tu consume ton Esprit et ton âme

  5. Paroles :

    J'attendrai pas qu'tu prennes la confiance pour t'rappeler à l'ordre
    J'ai pas attendu qu'on m'dise d'faire du rap pour rapper à mort
    Alors ferme ta gueule et écoute-moi : j'fais pas mon mea culpa
    Les larmes les plus amères sont celles qui n'coulent pas
    Alli la pointe, kunta (écoute-moi)
    J'suis de la vieille école, je suis un ancien
    J'ai été en chien (ouais), endommagé par les temps plein (ouais)
    D'une vie sans lendemain
    Joue les nobles avec ton pognon
    Je marchais avec un tarpé, tu savais pas épeler ton prénom
    T'sais pas combien de larmes de sang j'ai chialé pour arriver là (t'sais pas)
    Aujourd'hui je peux plus marcher de Bastille à la French riviera (t'sais pas !)
    S'mentir à soi-même, c'est mentir aux autres
    Ça fait des années que je fais comme si tout allait bien mais c'est faux (c'est faux)
    C'est bien d'savoir d'où tu viens, mais est-ce que tu sais où tu vas ? (hein ?)
    C'que tu veux, t'es comme aveuglé, tu n'sais plus vraiment c'que tu vois
    Mal dans ma peau depuis la naissance (ouais), les sens en convalescence (ouais)
    Chaque jour j'renais de mes cendres (ouais), chaque jour est une renaissance (ouais)
    A qui tu parles mal, j'ai pas besoin d'porter c'foutu par-balles (naan)
    P'tit prince de Paname, j'suis au courant d'tout comme le barman
    Allé baise ta mère casse un tour, c'est pas d'la moula c'est d'la merde
    Faire croquer sur quarante-cinq tours, plutôt courir à ma perte (ouais)
    Mourir comme Amaru Shakur, ou bien pourrir à la retraite
    Voilà pourquoi j'vis chaque jour comme le dernier, qu'j'fais la fête
    Frérot tu n'as rien à m'envier (rien), j'suis constamment en dépression (rien)
    J'suis tellement bre-som (rien), c'est dur d'assumer toute cette pression
    (J'ai trop la pression !) J'ai trop la pression, j'ai trop l'impression qu'tu vas m'trahir
    J'ai trop de mal à te dire "Je t'aime" et j'prend du plaisir à t'haïr (fils de pute)
    J'remplis la potion, Opinel 12 dans l'bombardier (ahh)
    J'viens d'en bas, les misérables ont plus de valeurs qu'les Thénardier
    peine à deux chiffres dans la cave (ahh), j'effectue mouvement macabre (ahh)
    Persuadé qu'tout ira mal comme Rougont-Macquart
    Ils m'ont prit pour un macaque (fils de pute), j'sors un album de bâtard (ahh)
    Attendu comme la grossesse de madame

    [Refrain]
    Perdu dans le noir, noir
    Et j'ai remplis le barillet, yah
    Et j'en ai trop vu pour mon âge, yah
    Quelques Dollars éparpillés, [L'or ?]
    Perdu dans le noir, noir
    Et j'ai remplis le barillet, yah
    Et j'en ai trop vu pour mon âge, yah
    Quelques Dollars éparpillés, [L'or ?]

LEAVE YOUR COMMENT