Green Money : A un moment donné j’ai failli perdre mon sang froid

Green Money : A un moment donné j’ai failli perdre mon sang froid mais j’ai su réagir au bon moment

Deuxième épisode de notre Websérie Rapelite.com en mode Phantom consacrée à Green Money. Dans cette deuxième partie nous clôturons l’échange engagé sur sa relation avec Skyrock. L’artiste ne digère pas le comportement que la radio a eu avec lui « Tu claques 30 000€ dans un clip comme si c’était rien.(…)Un son d’été que tu clippes à Los Angeles tu le sors en Décembre . C’est n’importe quoi »

L’entretien aborde également l’importance qu’accorde le rapport au visuel. Selon lui,l’attitude est fondamentale. « Un artiste ne se doit pas d’être bon qu’en studio. Il faut qu’il le soit aussi dans ses clips, même en concert. Il faut dégager quelque chose. Le charisme c’est très important. A un moment donné il faut arrêter de faire des clips où il y a 100 gars derrière tu ne sais pas ce qu’ils font là ».

De plus, il nous parle du coté nonchalant qu’il dégage parfois en interview ou en clip vidéo.Est-il réellement comme ça où joue-t –il un rôle ? « Mon coté nonchalant, c’est plus mon caractère qu’un style » déclare Green.

Pour finir , le rappeur du 78 livre son point de vue sur le trap music. Un style importé du Sud des Etats Unis et qui déferle actuellement de façon exponentielle sur la France. « Il n’y a pas de fond c’est que de la forme. Le flow c’est toujours le même. L’instru fait tout le taff pour toi. Moi ce que je veux faire c’est de la musique. » – Rapelite.com, ce sont des interviews, des reportages et des webseries sur les acteurs de la culture urbaine : rappeurs, sportifs…

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (16)

LEAVE YOUR COMMENT