GIMS – Je sais qui t'es

« TRANSCENDANCE »
La réédition de Ceinture Noire maintenant disponible
https://GIMS.lnk.to/Transcendance
—————————————————————–
En tournée des festivals dans toute la France et au Stade de France le 28/09/2019
Billetterie sur www.FuegoTour.com

Facebook : https://www.facebook.com/maitregimsoff
Instagram : https://instagram.com/gims
Twitter : https://twitter.com/maitregims
Snapchat : Warano75

Abonne-toi à la chaîne : http://bit.ly/2q6P6Ni

Vidéos qui pourraient vous interesser

Comment (32)

  1. Tu m'as effleuré délibérément
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Tu me fuis dans le rétroviseur
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Tu m'as regardé du coin de l'œil
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Et quand j'ai donné ce bouquet de fleurs
    Madame était à Campanile accompagnée
    Arrête sans cesse de demander si j't'aime autant que toi
    Contente-toi de vivre avec ça en toi, c'est mieux comme ça
    Oh, oh, sache que je te vois
    Oh, oh, j'ai les yeux sur toi

    Y a d'quoi devenir parano car je passe d'un monde à l'autre
    Mets ta main dans ma che-po, tu n'verras plus que ton épaule
    Une poitrine remplie d'ego, j'fais pas parti d'la déco
    Quelques femmes sur les tes-cô, parlons moins fort, les murs écoutent
    Est-ce que m'entendre dans les ondes ça veut dire qu'j'suis chez les autres?
    Je me demande si le lion reste roi même dans le zoo
    Vis ta p'tite vie limpide pendant qu'ma thune j'dilapide
    Marche avec ceux qui disent que, du pouvoir, j'suis avide
    Cette femme est venue vers moi avec un regard qui disait
    "Ne me laisse pas passer sans me retenir", alors

    Tu m'as effleuré délibérément
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Tu me fuis dans le rétroviseur
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Tu m'as regardé du coin de l'œil
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Et quand j'ai donné ce bouquet de fleurs
    Madame était à Campanile accompagnée
    Arrête sans cesse de demander si j't'aime autant que toi
    Contente-toi de vivre avec ça en toi, c'est mieux comme ça
    Oh, oh, sache que je te vois
    Oh, oh, j'ai les yeux sur toi

    J'suis en milieu carcéral, je sais bien qu'ces cas sont rares
    De toute façon, qui saura quand ce cœur se cassera?
    Tu m'dis "tout est relatif", tu m'demandes d'être romantique
    Et tu m'demandes de ralentir mais j'suis un voleur à la tire
    On s'évite et on s'épie, on s'renifle comme des pit'
    On essaie d'éviter le pire, on se l'est dit mais sans le dire
    Cela dit, c'est ça la diff', c'est comme marcher dans le vide
    Et rien n'est définitif, même pas la carte infinity
    Si on s'voit, fais-moi un signe du genre tu bouges un cil
    Je serai pas loin, juste assis devant un tableau de Vinci, refrain

    Tu m'as effleuré délibérément
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Tu me fuis dans le rétroviseur
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Tu m'as regardé du coin de l'œil
    De toute façon, tu sais qui j'suis, je sais qui t'es
    Et quand j'ai donné ce bouquet de fleurs
    Madame était à Campanile accompagnée
    Arrête sans cesse de demander si j't'aime autant que toi
    Contente-toi de vivre avec ça en toi, c'est mieux comme ça
    Oh, oh, sache que je te vois
    Oh, oh, j'ai les yeux sur toi

    J'ai les yeux sur toi
    Je te vois
    J'ai les yeux sur toi
    Je te vois

LEAVE YOUR COMMENT